contact@letetardtetu.fr













Entre arts et lettres

Un festival annuel proposé par Le têtard tétu qui mêle écriture (sous toutes ses formes) et création artistique comme forme d'expression.

Chaque année, activités et expositions variées pendant tout un week-end, à Arbusigny en Haute-Savoie.

Un festival unique à découvrir en famille !

Le Le têtard tétu vous donne rendez-vous au printemps 2018 (25,26,27 mai) pour la quatrième édition du festival !


Et en attendant le printemps, l'équipe du Têtard Têtu vous propose des actvités tout au long de l'année...

Contact : contact@letetardtetu.fr



La Légende du têtard têtu


Il était une fois, un papa grenouille et une maman grenouille qui habitaient une contrée lointaine de Haute-Savoie, au bord d’un étang nommé Mouille Marin.

En ces temps-là les prédateurs étaient nombreux et féroces, aussi papa grenouille et maman grenouille avaient eu beaucoup d’œufs mais malheureusement un seul survécut. Ils décidèrent de l’appeler Edgard. Comme il était leur seul et unique enfant, ils le choyaient, le chouchoutaient, et n’arrêtaient pas de lui dire qu’il était le plus beau des têtards avec sa magnifique queue.

Edgard, le têtard, devint très fier de sa queue. Tant et si bien que sa métamorphose achevée et sa queue disparue, Edgard notre petit têtard, devenu grenouille n’eut plus qu’une idée en tête, retrouver une queue aussi splendide.

Ses parents étaient désemparés.

Heureusement, les alentours de Mouille Marin étaient connus pour abriter toutes sortes de fées, sorcières, lutins et petits elfes…Une gentille fée, touchée par le chagrin d’Edgard et de ses parents dont c’était l’unique enfant, agita sa baguette magique et lui promit pour le réconforter, qu’il vivrait bientôt un destin unique…

En attendant ce jour, Edgard continuait de se lamenter et de regretter sa belle queue, surtout lorsqu’il voyait les superbes licornes et les magnifiques chevaux venir se désaltérer au bord de l’étang. Comme il aurait aimé posséder une queue aussi remarquable !

Même les paroles réconfortantes de ses parents lui rappelant la promesse de la fée et le fabuleux destin qui l’attendait n’arrivaient pas à faire changer d’idée notre petit Edgard.

Alors qu’un jour, il ruminait sur son rocher préféré, vint à passer une calèche au bord de l’étang.

Une merveilleuse princesse en sortit. Cette princesse était aussi jolie que mélancolique, en effet elle n’arrivait pas à trouver de prince à la hauteur de ses attentes ! Comme elle s’approchait de l’étang, elle vit Edgard sur son rocher. Elle avait ouï dire qu’il arrivait parfois que si une princesse embrassait une grenouille, cette dernière pouvait se transformer en prince charmant.

Elle se saisit donc prestement d’Edgard et l’embrassa. En un instant, sous le regard attendri de ses parents et de la gentille fée, Edgard se transforma en prince !

Mais notre Edgard ne fut pas content de sa transformation, aussi merveilleuse que fut la princesse.Ce qu’il voulait lui, c’était retrouver une belle et magnifique queue.

La fée très agacée, par ce petit têtard têtu devenu grenouille puis prince, décida de lui donner ce qu’il voulait. Comme elle le trouvait bien bête de refuser un destin aussi exceptionnel, elle décida de le transformer non pas en licorne, non pas en cheval, mais en âne !

Depuis ce jour, notre petit Edgard heureux, caracole, avec sa belle queue, dans les verts pâturages des environs de Mouille Marin et d’un lieu-dit La Grange.

Il semblerait d’ailleurs que depuis ce jour seule l’expression têtu comme un âne soit restée dans les usages, mais maintenant vous savez qu’il s’agissait d’un petit têtard têtu…

Ainsi s’achève la légende du têtard têtu.

Et la princesse ?
C’est une autre histoire…

Sandrine Fernandez